top of page

L'ouverture du Cœur

Ma connexion avec les animaux remonte à mon enfance.

Dès mon plus jeune âge, j'ai voulu devenir vétérinaire. Aujourd'hui je veux vous parler de Minette, la chatte de la maison. Elle est arrivée bien avant moi, elle était tout pour moi. Mon amie, ma confidente, ma guide, ma complice... Elle partageait mes joies, mes peines, mes déboires, mes rires... Je me rends compte alors que j'écris ses lignes que c'est le mois anniversaire de son départ, il ya maintenant 17 ans de cela. 17 ans c'est aussi l'âge que j'avais alors, elle en avait 21. J'étais en train de passer mon bac, à l'aube de la classe prépa véto, à l'aube d'une nouvelle vie. Je quittais la maison familiale. Je n'avais jamais fait le lien avant aujourd'hui, mais je comprends maintenant que le travail était fait, elle m'avait accompagné toute mon enfance et nous déployions nos ailes pour une écrire une nouvelle page, au même moment.


J’étais une petite fille torturée, incapable la plupart du temps, de voir l'amour dont j'étais pourtant entourée. Car il y a des façons d'aimer. Et le souci, c'est "qu'à vouloir toujours être aimé d'une certaine façon, on en devient aveugle à la façon dont on est aimé" (Franck Lopvet). Nous cherchons dans la forêt ce qui se trouve dans la pla(e)ine ouverture du cœur.

Je n'aimais pas l'humain. Je le trouvais peu fiable, menteur, manipulateur, laid dans sa façon d'être et d'agir. Je ne voulais rien avoir à faire avec lui. J'oubliais une chose dans l'équation : je suis humaine... En détestant les autres, je me détestais également. Et j'ai reconsidéré l'humain pour mon plus grand bonheur.


C'est le règne animal qui, peu à peu, m'a reconnecté à l'humain. Ce sont eux qui m'ont appris l'amour et l'ouverture du cœur. La vraie, pas celle qui demande toujours un retour, une reconnaissance, celle qui se donne gratuitement, qui respecte l'autre dans son intégralité sans chercher à lui imposer des façon d'être qui ne sont pas les siennes, qui prend en compte ses désirs à lui plutôt que les nôtres. Celle qui dit je t'aime entièrement et complètement pour toi, sans attendre d'être reconnu en retour, sans enfermer, sans posséder, sans vouloir, sans pouvoir... Celle qui s'abandonne et qui remet son cœur à l'autre sans compromis en lui donnant la possibilité de le briser s'il le désire.

L'Amour qui se suffit à lui même, qui se contente juste d'être, d'exister... L' ouverture du Cœur...


Merci à eux...




84 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page